Vers une reprise progressive de l’école

Le Président de la République lors de sa dernière allocution le lundi 13 avril dernier a annoncé que la réouverture des écoles, collèges et lycées pourrait débuter à compter du 11 mai. Cette perspective repose bien évidemment sur une évolution favorable de la situation épidémiologique. En effet cette possibilité est conditionnée à l’évolution de la situation et au respect des impératifs de sécurité sanitaire.

De plus, cette reprise sera progressive. Il ne sera pas possible d’accueillir les élèves et les personnels dans les établissements comme si nous n’avions pas connu cette crise exceptionnelle, et sans prendre en considération la façon dont cette épreuve a été vécue collectivement et individuellement par les jeunes comme par les adultes.

Les modalités de cette reprise seront précisées dans le cadre d’une feuille de route en cours d’élaboration, que le gouvernement présentera dans 15 jours. Les lignes directrices nationales, s’appuieront sur la comparaison internationale des pays qui se sont déjà engagés dans la démarche, et seront le fruit d’une concertation conduite par le Ministre avec l’ensemble des partenaires de l’école.

Au niveau académique, des groupes de travail thématiques sur la sortie de crise se sont mis en place de manière à anticiper tous les volets du déconfinement, aussi bien matériels, logistiques, pédagogiques, que psychologiques et humains. L’académie travaille en étroite collaboration avec les collectivités territoriale pour préparer la réouverture des établissements.

La continuité pédagogique sera assurée au retour des vacances le 4 mai dans les mêmes conditions qu’actuellement.

Nous ne manquerons pas de vous informer des mesures qui seront mises en place. »

Par ailleurs, suite aux interrogations de nombreux élèves sur l’organisation des épreuves internationales de l’oib, la foire aux questions (FAQ) du site du ministère de l’éducation nationale indique :

Quelles sont les conditions de délivrance de l’option Internationale du baccalauréat (OIB) et des baccalauréats binationaux
(Abibac, Bachibac, Esabac et baccalauréat franco-allemand) ?

L’option Internationale du baccalauréat (OIB) et les baccalauréats binationaux seront délivrés sur la base de la moyenne des moyennes trimestrielles du livret de l’année de terminale. Les partenaires étrangers concernés ont été contactés et informés. Des projets d’arrêtés sont en cours d’élaboration. Ils seront partagés avec nos partenaires afin que les procédures de délivrance des doubles diplômes soient établies en concertation avec eux.

On peut légitiment penser qu’il en sera de même du DNB.

Lyon, le 17 avril 2020

Le proviseur

Serge Guinot